Pour la survie du peuple Celte


Lors de la  fête de noël 2004, au centre équestre  Equitation Passion  de Chêvremont,  nous avons pu  mettre en scène  une histoire d'une heure et demie.

La légende raconte que sur le plateau des Highland naquirent trois jeunes gens. L'un était petit,  gros,  et fourbe.  Le deuxième  était de taille moyenne,  avare et mesquin.  Le  dernier  quand à lui  cachait sa laideur derrière de gigantesques oreilles.20080131-095535.jpg
En ces temps de disette et de misère, la vie était rude. Bannis par leur tribu et par l'alterground, ils se réfugièrent dans une tanière sombre et malodorante. Quand un jour, alors qu'ils étaient en chasse dans une forêt bétonnée, ils firent la connaissance d'un druide au rendement médiocre mais bénéfique sur le plan subjectif.20080131-095610.jpg Et alors, ils se mirent en quête du manal sacré qu'ils avaient dans leurs poches.
Etaient-elles trouées ?

Mais ceci est une autre histoire. 


                                                       


Dans l'histoire que je vais vous conter aujourd'hui, les trois frères n'ont pas besoin du manal sacré.

Afin de pouvoir réintègrer leur tribu, ils devront accomplir une action bénéfique envers un peuple de Bretagne. Pour cela le druide leur viendra en aide par quelques sortilèges.
En effet, le pays de Bretagne est à feu et à sang, parcouru par une bande de cavaliers sanguinaires détruisant tout sur leur chemin et tuant les villageois
20080131-100304.jpg20080131-100305-copie-1.jpg
Les trois frères découvrant un tel carnage tombèrent à genoux tant leur désolation était grande.20080131-100900.jpg undefinedIls décidèrent que de tels actes seraient  punis et par un chant mélodieux,  ils firent venir le druide.20080131-101015-copie-1.jpg20080131-101144.jpg20080131-101145.jpg




Pour sauver ce peuple martyrisé et aider les 3 frères, le druide les envoya chercher les plus grands guerriers du royaume de Bretagne, au village de Clouluilbec proche de la bourgade de Loc Béchamel.
Les 3 frères partirent pour ce long périple que seuls des hommes valeureux pouvaient acc
omplir.




Ils furent accueillis avec une immense joie par les Clouluilbecois et les Clouluilbecoises affamés qui espéraient se régaler de steaks de chevaux.20080131-101556.jpg

20080131-101728.jpg







20080131-101614.jpgMais les 3 frères leur expliquèrent la raison de leur venue parmi eux. Les villageois offrirent leurs enfants afin d’en faire de valeureux guerriers qui sauveraient leur peuple et rentreraient en héros à Clouluilbec.
L’entraînement que les 3 frères firent subirent à leurs recrues était d’une extrême dureté.20080131-102656.jpg
Mais malgré cela, le druide se faisait du souci. Jamais ces vaillants petits soldats ne s’en sortiraient face aux barbares qui sévissaient alentour. Seule une potion magique pouvait les rendre invulnérables. Mais un élément essentiel, du lait sacré, manquait pour fabriquer la potion.
Aussi demanda-t-il aux 3 frères de partir à la quête de l’ingrédient 
indispensable.

Pour cela, il couvrit les 3 hommes d'une poudre d'étoile, grâce à laquelle ceux ci se retrouvèrent dans une vie future.20080131-102951.jpg
Et ce sont dans les grandes plaines américaines qu’ils s’arrêtèrent, face à des cavaliers d’un autre monde et d’une autre époque.

Après les salutations d’usages, les 3 frères expliquèrent leur requête.undefined

20080131-103314.jpg20080131-103608.jpgundefinedundefined20080131-103729.jpg





Les cow boys offrirent plusieurs récipients emplis du précieux liquide.

undefined



Le retour à travers le temps et l’espace était un voyage long et périlleux. Mais nos braves ne reculaient devant aucun danger. A leur grand malheur, ils croisèrent en chemin le monstre des plaines
.

C’était un être immonde ; Moitié homme, moitié bête , il avait deux têtes et était, comme la bête du Gévaudan , poilu et muni d’immenses crocs jaunesundefinedundefined














Les trois frères se battèrent glorieusement face à cet être abject et, au péril de leur vie, ils conservèrent les cruches contenant le lait sacréundefined20080131-104208.jpg
















Après de multiples périples, nos cavaliers arrivèrent au camp où s’entraînaient ardemment leurs recrues. Celles-ci avaient atteint l’age adulte et étaient devenues de terribles guerriers. Ils ne leur restaient plus qu’à boire la potion magique  ...20080131-104417.jpg20080131-104513.jpg20080131-104605.jpg






Le temps était venu de faire face à leurs ennemis





20080131-104705.jpg





Une terrible bataille s’engagea dans laquelle les celtes montrèrent un courage sans faille.






20080131-105307.jpg20080131-105354.jpg







Nous ne connaissons pas l’issue de cette guerre et nous ne saurons pas si elle fut bienfaisante à la Bretagne.20080131-105509.jpg
Alors, comment nos trois gueux pouvaient-ils effectuer leur tâche :

Par un pur hasard, (d’ailleurs était-ce un hasard ? ) ils se retrouvèrent face à un être étrange. Il était accompagné de lutins qui s’élancèrent dans une danse rituelle.20080131-105744.jpg20080131-105953.jpg















Cet être étrange était une sorte de druide venu des immensités glacées, appelé la Laponie, entièrement vêtu de rouge, il avait un pouvoir infini dans notre bas monde. On le nommait le père Noël 20080131-110411.jpgundefined20080131-110424.jpg !




Etait-il bon ?

Notre druide qui avait pourtant des connaissances considérables sur l’univers tout entier resta fort étonné face à cet être mythique.











Celui-ci pouvait-il apporter son aide aux trois frères ?

Seul les enfants à l’âme innocente sauraient répondre à cette interrogation !







Mais ceci est une autre histoire ... !!!

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :